SUITE DU RDV SALARIAL DU 6 JUILLET 2021 PERSPECTIVES SALARIALES SANS AUGMENTATION SALARIALE, C’EST LA POLITIQUE D’AUSTERITE !

Une conférence sur les perspectives salariales sans revalorisation … il fallait y penser !

Certes, la ministre Amélie de Montchalin se targue d’augmenter, les premiers échelons de la catégorie C dès le 1er octobre 2021, pour éviter qu’ils soient rémunérés en dessous du SMIC mais, n’est-ce pas simplement normal ?

L’Etat employeur, premier employeur de France, va donc éviter de payer ses agents en-dessous du SMIC. Quelle triste victoire !

Que dire d’une conférence salariale qui préempte, dès le départ, le gel de la valeur du point d’indice et le refus de revoir les grilles indiciaires des catégories C, B et A.

FO Fonction publique exige que des mesures immédiates soient prises avant la fin du mandat de ce gouvernement.

FO rappelle ses revendications en faveur d’une véritable négociation pour :

  • l’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice
  • la refonte et la revalorisation de la grille indiciaire (C, B et A) offrant une vraie perspective de carrière

Tous en grève (fonctionnaires et agents publics de l’état, de la territoriale et de l’hospitalière) et mobilisés le 5 octobre 2021 !

Nous devons aller chercher la juste revendication des fonctionnaires et agents publics car il est établi que ce gouvernement nous méprise !

DEFENDONS NOTRE AVENIR ENSEMBLE

Rendez-vous le 5 octobre 2021

10h30 Porte d’Aix

TRACT 25 GREVE DU 5 OCTOBRE 2021

APPLICATION DU SEGUR DE LA SANTE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

FO OBTIENT GAIN DE CAUSE !

Les différentes rencontres de la délégation FO, avec la Conseillère Budget de la Fonction Publique, avec le Cabinet du 1er Ministre et des appels à la grève et aux manifestations ont abouti !

Le protocole d’accord relatif à l’extension du complément de traitement indiciaire (CTI) aux agent soignants de la fonction publique territoriale que FO a signé, entre en vigueur au 1er janvier 2022 !

FO A ÉTÉ ENTENDU !

DÈS LE 1er JANVIER 2022 

  • LES AUXILIAIRES DE PUÉRICULTURE
  • LES ORTHOPHONISTES
  • LES CADRES DE SANTÉ
  • LES ORTHOPTISTES
  • LES INFIRMIERS-ÈRES (TOUTES CATÉGORIES)
  • LES PSYCHOMOTRICIENS-NES

BENEFICIERONT DE L’ATTRIBUTION DE 183€ NET/MOIS PAR L’AUGMENTATION DE 49 POINTS D’INDICE SUR LEURS TRAITEMENTS INDICIAIRES (CTI).

FO OBTIENT UNE AVANCÉE HISTORIQUE POUR LES AUXILIAIRES DE PUÉRICULTURE, QUI PASSERONT EN CATÉGORIE B À COMPTER DU 1er JANVIER 2022.

Pour l’heure, nous sommes dans l’attente des nouvelles grilles et règles de reclassement approuvées le 1er juillet au Conseil Supérieur de la Fonction Publique et transmis au Conseil d’Etat pour d’éventuelles modifications avant leurs publications officielles applicables au 1 er janvier 2022.

Nous ne manquerons de vous communiquer les grilles définitives dès leur publication.

MODIFICATION DES MODALITÉS DE PRISE EN CHARGE DES AGENTS VULNÉRABLES

Une modification des modalités de prise en charge des agents vulnérables de la collectivité a été apportée ce jour.

Extrait du référentiel sur les modalités de protection des agents reconnus vulnérables à la Covid-19 :

« Il appartient à chaque chef de service de prendre l’attache des agents reconnus vulnérables placés sous son autorité afin de leur faire état que les certificats médicaux transmis jusqu’alors deviennent caduques à compter du 27 septembre 2021.

Les agents souhaitant faire état de leur vulnérabilité doivent en transmettre de nouveaux au Service de Médecine Préventive via l’adresse générique suivante : medecine.preventive@departement13.fr

Dans ce cas, les écrits du praticien doivent expressément attester :

  • Pour les agents vulnérables non-sévèrement immunodéprimés : L’état de santé de l’agent répond aux critères de l’article 1-I-1° du décret n° 2021-1162 du 8 septembre 2021,
  • Pour les agents vulnérables sévèrement immunodéprimés : L’état de santé de l’agent répond aux critères de l’article 1-II-1°du décret n° 2021-1162 du 8 septembre 2021.

Dès réception des écrits des praticiens, le Service de Médecine Préventive adressera aux chefs de service les préconisations qui s’y rapportent.

S’agissant des agents vulnérables sévèrement immunodéprimés, l’agent sera alors placé en télétravail ou en autorisation exceptionnelle d’absence si ces missions ne sont pas télétravaillables.

TRACT 22 MODIF MODALITE DU CHSCT 17 SEPTEMBRE 2021

 

COMPTE RENDU DU CHS-CT DU 17 SEPTEMBRE 2021

SPECIAL AEA POUR LES AGENTS VULNERABLES 

Suite à la parution du décret n°2021-1162 du 8 septembre 2021 et de la circulaire du 9 septembre 2021 relative à la reprise des agents placés en AEA pour vulnérabilité à compter du 27 septembre 2021, un CHS-CT s’est tenu ce jour.

Ce décret mentionne deux catégories d’agents :

AGENTS VULNERABLES SEVEREMENT IMMUNODEPRIMES

  • Avoir reçu une transplantation d’organe ou de cellules souches hématopoïétiques
  • Etre sous chimiothérapie lymphopéniante
  • Etre traité par des médicaments immunosuppresseurs forts, comme les antimétabolites et les antiCD20
  • Etre dialysé chronique
  • Au cas par cas, être sous immunosuppresseurs ne relevant pas des catégories susmentionnées ou porteuses d’un déficit immunitaire primitif

 NB : UN NOUVEAU CERTIFICAT MEDICAL DEVRA ETRE IMPERATIVEMENT FOURNI ET COMMUNIQUE A VOTRE CHEF DE SERVICE POUR ETRE PLACE EN AEA SI LE TELETRAVAIL N’EST PAS POSSIBLE !

AGENTS VULNERABLES NON-SEVEREMENT IMMUNODEPRIMES

  • Etre âgé de 65 ans et plus
  • Avoir des antécédents (ATCD)° cardiovasculaire : hypertension artérielle compliquée, ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV
  • Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications
  • Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale
  • Présenter une insuffisance rénale chronique sévère
  • Etre atteint d’un cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie)
  • Présenter une obésité (IMC > 30 kgm2)
  • Etre atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise, non sévère
  • Etre atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins
  • Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie
  • Etre au troisième trimestre de la grossesse
  • Etre atteint d’une maladie du motoneurone, d’une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare
  • Etre atteint de trisomie 21

MODALITES DE REPRISE D’ACTIVITE DES AGENTS NON-SEVEREMENT IMMUNODEPRIMES

Afin de permettre aux agents considères non sévèrement immunodéprimés de reprendre leurs activités professionnelles dans de bonnes conditions, l’administration est dans l’obligation de mettre en place des mesures de protection renforcées.

Les gestes barrières renforcés, la mise à disposition par la collectivité de masques chirurgicaux trajets en transports en commun compris, l’isolement du poste de travail, aménagement ou limitation du poste de travail, adaptation horaires d’arrivée et de départ, font parties intégrantes des mesures de protection dites renforcées.

A défaut de mise en place de ces mesures de protection renforcées, l’agent peut saisir le service de la médecine préventive (SMP)

CONDITIONS PARTICULIERES

A compter du 27 septembre 2021, les agents non-sévèrement immunodéprimés qui justifient par un certificat médical d’une contre-indication à la vaccination, pourront demander à être placé en télétravail ou le cas échéant en AEA.

TICKETS RESTAURANTS

Les agents placés en AEA ne bénéficieront plus des titres restaurants à compter du 27 septembre 2021

Petit complément d’information sur les horaires aménagés pour les agents vulnérables non sévèrement immunodéprimés:

Il est prévu dans les mesures de protection renforcées, une adaptation des horaires d’arrivée et de départ  seulement pour les agents se rendant sur leur lieu de travail en transports en commun afin d’éviter les heures d’affluence.

TRACT 21 CHS AEA DU 17.09.2021

TOUS EN GRÈVE LE 5 OCTOBRE 2021

Les confédérations FO, CGT, FSU, Solidaires ainsi que les organisations de jeunesse FILD, MNL, UNEF, et UNL appellent à la grève le mardi 5 octobre 2021 !

A l’avant-veille des premières rencontres bilatérales entre le Premier Ministre et les organisations syndicales, pour FO il est indispensable de réussir cette mobilisation afin d’avertir solennellement les pouvoirs publics de notre détermination aujourd’hui, et demain !

POUR LA DEFENSE DE NOS RETRAITES, DE NOS SALAIRES ET DE NOTRE SERVICE PUBLIC !

TOUS UNIS LE 5 OCTOBRE 2021 ! 

  • POUR L’augmentation des salaires
  • POUR L’abandon définitif et l’abrogation des lois et des contre-réformes des retraites
  • POUR Un vrai travail avec un vrai salaire pour toutes et tous et l’égalité professionnelle femmes/hommes
  • POUR l’augmentation de la valeur du point d’indice et des grilles indiciaires de la Fonction Publique

 

  • CONTRE l’harmonisation du temps de travail
  • CONTRE les limitations du droit de grève
  • CONTRE les attaques de notre statut
  • CONTRE la réforme de l’assurance chômage

TRACT GREVE

CHS-CT DU 17 SEPTEMBRE 2021

FO a saisi l’administration dans le cadre de la parution de la circulaire du décret n°2021-1162 du 8 septembre 2021 et de la circulaire du 9 septembre 2021 relative à la reprise d’activité, à compter du 27 septembre 2021 pour les agents vulnérables placés en AEA.

Suite à notre demande, nous vous informons qu’un CHS-CT se tiendra vendredi 17 septembre à 14h00.

Nous ne manquerons pas de vous en transmettre le compte rendu.

FO restera extrêmement vigilant quant aux modalités d’organisations et prise en charge des agents vulnérables.

TOUS EN GREVE LE 5 OCTOBRE 2021

POUR LA DÉFENSE DE NOS RETRAITES, DE NOS SALAIRES ET DE NOTRE SERVICE PUBLIC, FO APPELLE À LA GRÈVE LE 5 OCTOBRE

En 2019 et 2020, des millions de salariés et d’agents des trois versants de la Fonction Publique se sont mobilisés par la grève et les manifestations contre le système universel de retraites par points et contre le recul de l’âge du départ à la retraite.

Grâce à notre mobilisation, nous avons, jusqu’à ce jour, bloqué cette réforme !

 TOUS ENSEMBLE LE 5 OCTOBRE 2021

 Pour l’abandon du projet de réforme des retraites.

Pour une revalorisation des grilles indiciaires tous grades et filières confondus de la Fonction Publique et pour le dégel de la valeur du point d’indice.

Pour exiger la création de postes et de moyens nécessaires à l’accomplissement des missions du Service Public confronté à des restructurations.

Pour l’abrogation de la loi de transformation de la Fonction Publique néfaste pour les droits et garanties des agents.

 

2021 – 2022 : UNE ANNÉE DÉCISIVE ! RÉUNION DU 2 SEPTEMBRE 2021

Le DRH a réuni ce jour toutes les organisations syndicales afin de présenter l’ensemble des dossiers qui devront être abordés et votés au département.

Un calendrier nous sera communiqué.

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DÉCEMBRE 2022 : Dans un souci de transparence et d’équité, le DRH a demandé à chaque organisation syndicale de se prononcer quant au mode de scrutin souhaité et modalités de vote pour les futures élections professionnelles.

FO a demandé la mise en place d’un vote électronique et par correspondance afin de permettre à tous les agents de pouvoir voter sans aucune restriction. Dans le contexte actuel, le vote électronique constitue le meilleur moyen pour s’exprimer en toute démocratie et en toute sécurité. Nous vous tiendrons informé de l’arbitrage de la Présidente sur les modalités de vote retenues.

TEMPS DE TRAVAIL – 1607 Heures par AN : Depuis près de deux ans, il est demandé aux collectivités de se mettre en conformité et d’effectuer 1607 h de temps de travail. Notre administration n’échappe pas à cette mesure qui s’impose dès lors où elle doit s’appliquer dans l’année qui suit les élections de l’exécutif. Une réunion sera fixée ultérieurement avec la DRH afin de recueillir nos revendications. Même si d’autres collectivités (Mairies, Région PACA et Métropole) y ont été soumises, FO EST CONTRE cette mesure découlant de la loi de la transformation de la Fonction Publique du 6 août 2019.

LIGNES DIRECTRICES DE GESTION : Elles déterminent la stratégie pluriannuelle de pilotage des ressources humaines au sein de notre collectivité, notamment en matière de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, et fixent également les orientations générales en matière de promotions et de valorisation des parcours (CPA – ancienne CAP). FO portera ses revendications sur la défense des emplois et de notre statut, demander des renforts d’effectifs, d’obtenir une revalorisation des taux de promotions … tous grades et filières confondus.

RIFSEEP : dans le cadre de la clause de revoyure quadriennale pour les agents entrés dans ce dispositif en janvier 2018, FO portera ses revendications de revalorisation.

TÉLÉTRAVAIL – Prime de 2.50 € par JOUR plafonnée à 220 € par AN :  Le décret n°2021 -1123 du 26 août 2021, permet aux collectivités d’octroyer une allocation forfaitaire de télétravail au bénéfice des agents publics. L’application de cette mesure est à l’étude dans notre collectivité.

ECHEANCES 2021 – 2022

PLANNING DES TOURNEES MBA

15 septembre : MBA Aicard, Longchamp, 5 Avenue, Camas

22 septembre : MBA Bompard, La Major, Panier

29 septembre : MBA Plan de Cuques, St Julien, 3 Lucs

6 octobre : MBA St Etienne du Grès, Maillane, Graveson, Cabannes

13 octobre : MBA La Roque d’Anthéron, Eyguières, Istres

20 octobre : MBA Belle de Mai, Notre Dame du Mont, Castellane

10 Novembre : MBA Aubagne, Ceyreste, Roquefort la Bédoule, La Ciotat

17 Novembre : MBA Pont de Vivaux, La Rouvière, St Loup, Capelette

24 Novembre : MBA Rouet, Cantini, St Giniez

1 Décembre : MBA Peypin, Auriol, Cuges les Pins

COMPTE RENDU DU CHSCT DU 19 AOUT 2021 : PASSE SANITAIRE ET OBLIGATION VACCINALE (HORS AEA)

Comme à l’accoutumé depuis le début de cette pandémie, pour répondre à l’urgence, notre collectivité s’inscrit une fois de plus dans la réactivité avec l’application du nouveau cadre règlementaire gouvernemental strict défini par la loi du 5 aout 2021.

Par ce texte, le gouvernement impose « le passe sanitaire et l’obligation vaccinale » au sein des collectivités territoriales, pouvant aller jusqu’à la mise à pied d’un agent.
Pour FO, cette loi déroge à l’article 30 du statut général de la Fonction Publique (suspension d’un agent).

TRACT 18 CHSCT 19 AOÛT 2021